L'Assos' Bêche à Melle

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, 16 avril 2014

Visite de la Vacherie chez Étienne GAUTREAU et Claire BASTIEN

Samedi 12 avril, un groupe de Béchameliens s'est rendu à La Vacherie de St Léger-de-la-Martinière, accueilli par Étienne, Claire et Gabin.

Lire la suite...

lundi, 24 mars 2014

Voici les 10 multinationales qui contrôlent presque tout ce que vous achetez

Source : http://actualutte.com/voici-les-10-multinationales-qui-controlent-presque-tout-ce-que-vous-achetez/

Multinationales

mercredi, 5 mars 2014

URGENT // Pétition contre le retour du Maïs OGM MON810 en France !

OGM Non merci

Cher-es ami-es,

Malgré l’opposition d’une immense majorité de citoyens européens, la Commission européenne prévoit de renouveler l’autorisation de cultiver le maïs OGM MON810 en Europe !

> SIGNEZ la pétition contre le retour du Maïs OGM MON810 ! :
 
http://ogm-nonmerci.fr/

La France envisage de prendre un nouvel arrêté interdisant la culture des différentes variétés de MON810 sur son territoire, mais fait précéder cette éventuelle décision d’une « consultation du public » jusqu’au 9 mars.

En l’absence d’arrêté, la culture de maïs OGM serait possible en France, ce qui aurait des conséquences particulièrement dramatiques :
  • pour l’environnement, car les études indépendantes montrent que cet OGM conduit à l’apparition de résistances chez les insectes visés, et à une mortalité importante chez d’autres lépidoptères ;
  • pour les apiculteurs, qui ne pourront plus garantir l’absence d’OGM dans leur miel et leur pollen ;
  • pour les agriculteurs biologiques, qui risquent une contamination de voisinage ;
  • et pour les paysans utilisant des « maïs population » en sélection paysanne, qui risquent également une contamination et la ruine de tout leur travail de sélection.
Si vous ne voulez pas de cultures OGM dans les champs, participez massivement à cette consultation en envoyant ce courriel avant le 9 mars, de façon à obliger le gouvernement à respecter ses engagements.

OGM, non merci !


Ne doutez jamais qu'un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c'est toujours comme cela que ça s'est passé.★ - Margaret Mead (1901 - 1978) - Anthropologue.
Stéphen, Martin, Sophie, Jacques, Mickaël et toute l'équipe d'Agir pour l'Environnement.
contact@agirpourlenvironnement.org
--
http://www.agirpourlenvironnement.org
http://www.facebook.com/association.agirpourlenvironnement
http://www.twitter.com/APEnvironnement

lundi, 3 mars 2014

Un viticulteur qui refuse de traiter ses vignes...

Emmanuel Giboulot, le viticulteur qui passe en correctionnelle pour avoir refusé un pesticide parle !

Cliquez ici pour soutenir Emmanuel Giboulot, un viticulteur qui refuse de traiter ses vignes par épandage de pesticides.

Institut pour la Protection de la Santé Naturelle

jeudi, 20 février 2014

Salade Coleslaw

Proposée par Anne-Sophie M.

Ingrédients :
1 p'tit chou blanc
1 grosse carotte ou 2 carottes
½ oignon

La sauce varie selon les goûts
4 c à s de mayonnaise ou 1 c à s moutarde et 3 c à s huile
5 c à s de yaourt
2 c à s de vinaigre
1 c à s de sucre
Sel et poivre

On peut ajouter aussi du jus de citron, de l'aneth...

Mettez le chou blanc, l'oignon (doux seulement) et les carottes râpées dans un bol, puis ajoutez la mayonnaise ou autre, le vinaigre.

Ajoutez le sel, le sucre (c'est important) et le poivre.

Bien mélangez.

Réservez au frais au moins 1h.

On peut ajouter des graines de courges grillées, du gruyère râpé, des raisons secs

Le top : tous les ingrédients sont râpés à la même grosseur !

dimanche, 16 février 2014

Pomme cuite sur sablé

Proposée par Agnès.

Ingrédients pour 6 personnes

Pommes au four :
6 belles pommes à cuire
50g de beurre salé
50g de sucre roux ou complet

Pour les sablés :
250g de farine de froment
50g de farine de sarrasin
50g de farine de châtaigne
150g de beurre salé
75g de sucre roux ou complet

Caramel au beurre salé :
200g de sucre blanc
50g de beurre salé ramolli à temp. ambiante
20cl de crème fraiche liquide

Tout cela parait excessif mais le caramel se conserve très bien au frigo 3 à 4 jours (s’il y en a de trop), les sablés peuvent être faits plus petits et moins épais et ce qui ne se mange pas tout de suite peut attendre quelques jours dans une boîte en fer !

(Enfin je dis ça pour ceux qui prétendraient que les proportions sont trop….. bref, trop quoi !)

Faire les sablés :

Mélanger toutes les farines et le sucre, ajouter le beurre ramolli, une fois le beurre bien incorporé, mettre un peu d’eau pour compacter la pâte. Mettre au frigo ½ h, avant d’étaler la pâte sur 1.5cm à 2 cm et découper les cercles à l’aide d’un verre à moutarde par exemple (Ø 8 à 10cm).

Les enfourner sur une plaque + papier sulfurisé à 180° pendant 10-15 mn (surveiller il ne faut pas les roussir).

Sortir les sablés et monter le four à 210°.

Cuire les pommes au four :

Les évider, poser dans un plat avec 2 cuillers à soupe d’eau dans le plat, saupoudrer le sucre et mettre les petits morceaux de beurre sur les pommes.

Laisser cuire, 25 mn environ (surveiller, il faut qu’elles soient dorées).

Faire votre caramel au beurre salé :

Mettre le sucre dans une poêle antiadhésive, mettre à chauffer à feu moyen et attendre la dissolution complète du sucre en remuant avec une spatule EN BOIS, une fois la coloration marron clair obtenue, ajouter le beurre et remuer, ajouter la crème préalablement chauffée en remuant toujours (attention si la crème est froide, cela provoque des projections !!!).

Laisser refroidir.

Montage :

Poser une pomme cuite encore tiède sur un sablé et enrober avec le caramel à votre convenance (généreusement c’est meilleur !).

S’il y a des invités et qu’ils le méritent, ajoutez une cuiller de crème glacée à la vanille, par exemple, sur la pomme.

Bon appétit.

samedi, 15 février 2014

Velouté de potimarron

Proposé par Agnès.

Ingrédients :
1 gros oignon
10 g de beurre ou margarine
1 belle carotte
1 potimarron d’1,5 ou 2 kg
2 belles pommes de terre
1 cube de Miso (magasin bio) ou bouillon de poule + 1 càc de curry
1 briquette de lait de coco de 20 cl

Faire revenir l’oignon dans le beurre avec la carotte en rondelle.

Ajouter le potimarron non épluché, mais débarrassé de ses pépins tout de même (!) et les pommes de terre dans la cocotte, le cube de Miso.

Couvrir d’eau à hauteur.

Attendre la cuisson et mixer en ajoutant le lait de coco.

Bon appétit.

vendredi, 14 février 2014

Chour farci en gratin

Proposée par Agnès.

Pour 8 personnes ou 4x2 (se plat se congèle très bien

Ingrédients :
1 beau chou frisé 2 kg environ ou 2 petits
Bouillon de légumes
400 g de chair à saucisses
100 g steak haché ou de reste de viande (poulet, porc, veau…)
200 g de pain rassis coupé en petit dés
2 œufs
250 ml de lait
Oignons, ail, persil, ciboulette (en fait tout ce qui est vert et qui se mange !)
Gruyère râpé ou de la levure de bière

Toutes ses proportions et ses ingrédients sont à titre d’exemple, c’est une recette un peu fourre-tout, qui me sert le plus souvent à utiliser mes restes en tout genre ! Ainsi il n’est jamais le même, c’est un peu une surprise, alors allez-y soyez imaginatifs…

Cuire le chou dans le bouillon de légumes, il doit être légèrement croquant

Pendant ce temps faire tremper le pain dans le lait chaud, émietter avec une fourchette,

Ajouter les œufs, la viande et sel poivre, oignons coupé finement, les herbes fraiches et tout ce qui vous passe par la tête !!!

Dans le plat à gratin, mettre un peu d’huile ou de beurre, étaler une couche de chou, puis la farce, puis une autre couche de chou.

Parsemer de gruyère râpé ou de levure de bière.

Cuire 35 min au four à 210°.

PS : un peu de bicarbonate dans l’eau de cuisson du chou….c’est mieux !

jeudi, 13 février 2014

OGM – CULTURE DU MAÏS TC1507

OGM – CULTURE DU MAÏS TC1507 : 19 ETATS EUROPÉENS SUR 28 VOTENT CONTRE, MAIS ELLE POURRA QUAND MÊME ÊTRE AUTORISÉE

images

La suite ici...

mercredi, 12 février 2014

Alimentation : insuffisance des contrôles et risque pour la sécurité alimentaire

Générations futures réagit au rapport annuel de la cour des Comptes et tout particulièrement  sur la partie concernant la sécurité sanitaire de l’alimentation qui souligne: l’insuffisance des contrôles du ministère de l’agriculture et appelle l’Etat à une réaction forte pour protéger vraiment les consommateurs !

Lire la suite...

- page 1 de 15